-A +A

F.A.Q Magistère de Physique

Bienvenue à la Foire Aux Questions du Magistère de Physique

Cette page a été conçue pour répondre aux questions les plus fréquemment posées par les étudiants désireux de s’inscrire en Magistère de physique à l’Université Paris Diderot - Paris 7.

A notre connaissance, il n’existe que trois Magistères de Physique en France : Paris Diderot - Paris 7, Paris XI Orsay et Grenoble.

Depuis sa fondation en 1970, l’Université Paris Diderot - Paris 7 a toujours voulu maintenir une tradition d’ouverture, de souplesse et de dialogue, contrairement aux institutions parfois trop figées de l’enseignement supérieur classique. A titre d’exemple, à l’UFR de physique, cela se traduit par une politique de rotation des enseignements : un professeur ne peut conserver le même enseignement plus de trois ans d’affilée si quelqu’un souhaite enseigner à sa place. Cette politique a permis une constante circulation entre les personnels, un renouvellement de nos enseignements afin que les mêmes cours ne soient "rabâchés" pendant 20 ans. Le contact entre étudiants et enseignants-chercheurs est permanent et informel, particulièrement au sein du groupe Magistère, volontairement restreint à une trentaine d’étudiants.

Par ailleurs, tous les enseignements ont lieu dans un batiment unique (Condorcet), au coeur des laboratoires de recherche, ce qui renforce encore les interactions entre étudiants et chercheurs.

Le département de Physique se compose de nombreux laboratoires prestigieux et dynamiques. Au sein du batiment Condorcet, vous pourrez discuter avec des équipes de recherche travaillant en biophysique, nanosciences, astrophysique... Les laboratoires associés à l’Université sont tous classés parmi les meilleurs laboratoires français et sont reconnus à l’échelle internationale. A titre d’exemple, le prix Nobel de physique 2006, l’américain Georges Smoot, est venu monter un projet de recherche dans nos locaux. En tant que professeur, il partagera cette activité de recherche avec des cours d’astrophysique dont vous pourrez profiter.

Si vous êtes titulaire d’une Licence de Physique, vous pouvez postuler au M1 Magistère. Vous devez alors remplir le dossier de candidature en nous précisant que vous postulez pour le M1.

Oui. Le Magistère n’est pas un tunnel de trois ans dont vous ne pouvez pas sortir. Si vous souhaitez, à l’issue de votre deuxième année de Magistère (M1), intégrer sur titre une école d’ingénieurs, c’est possible. Plusieurs de nos étudiants ont intégré des écoles prestigieuses (Mines, Centrale, Supélec, ESPCI, ENST, ENSTA, etc). Attention toutefois pour les étudiants issus de classes préparatoires : certaines écoles refusent d’admettre à ce titre les candidats ayant dans le passé échoué à leur concours d’entrée. Beaucoup d’écoles d’ingénieurs proposent à leurs étudiants d’effectuer une deuxième année de Master en dernière année du cycle ingénieur. Si, après avoir intégré une école d’ingénieur, vous obtenez un Master, vous pourrez recevoir notre diplôme, et bénéficier ainsi de la double casquette ingénieur-Magistère.

Non seulement vous pouvez mais vous y êtes encouragé(e)s ! De notre point de vue, tout ce qui peut élargir votre formation intellectuelle, favoriser votre ouverture d’esprit en vous faisant découvrir d’autres horizons sera bon. Il est possible d’effectuer une année (en général la 2ème) hors de France. Nous encourageons également nos étudiants à accomplir leur stage de 2ème année à l’étranger. Ces dernières années, des étudiants du Magistère sont ainsi partis au Royaume-Uni, en Espagne, aux Etats-Unis ou en Chine... Par ailleurs, des Master Internationaux peuvent vous être proposés, avec la délivrance d’un double diplôme (comme par exemple le Magistère de Physique de Paris Diderot et le titre d’ingénieur de l’école Polytechnique de Turin).

Le département de Physique de l’Université Paris Diderot a une longue tradition de formation des enseignants. Nous accueillons dans nos locaux la formation à l’Agrégation interne pour les enseignants d’Ile-de-France. Nous participons également à la préparation à l’Agrégation externe en collaboration avec l’ENS Ulm notamment. Pour préparer ce concours, des options spécifiques (Chimie organique et minérale, préparation à l’épreuve de montage...) sont proposées en Magistère Master 1, ce qui vous permet de candidater dans les meilleures conditions à la préparation interuniversitaire à l’Agrégation de Montrouge après votre Master 2. Notez enfin que le département abrite un laboratoire de didactique des sciences auquel est associé un Master enseignement.

La plupart s’orientent vers la recherche et entament une thèse de doctorat à l’issue de leur 2ème année de Master. Certains intègrent sur titre une école d’ingénieurs en 1ere ou 2eme année. D’autres enfin vont enseigner en lycée ou classes préparatoires après l’Agrégation.

Mots clés >